50 лет Институту космических исследований (50 ans de l’Institut de recherches cosmiques)

Автор: 
Кристиан Лардье (Christian Lardier), президент Французского института истории космоса (Institut Francais d’Histoire se l’Espace)


De 1956 à 1965, le programme spatial scien¬tifique soviétique concernait de nombreux instituts de recherches dont le travail était coordonné par le Conseil interdépartemental pour l’étude spatiale de l’Académie des sciences (MNTS KI AN SSSR) dirigé par Mtislav Keldych.
En mars 1965, la nouvelle direction du pays (Brejnev, secrétaire général du PCUS, Oustinov, secrétaire pour l’industrie de défense, Kossygine, président du conseil des ministres) a décidé de créer un nouveau ministère pour la technique fuséo-cosmique : le ministère    de construction des machines générales (MOM). Ce dernier, dirigé par Serguei Afanaseiev (ministre) et Georgui Tiouline (1e adjoint), possède une direction principale (la 3e glavka) pour le spa¬tial dirigée par Kerim Kerimov, président de la commission d’état pour les vols habités. Par ailleurs, il a aussi décidé de créer un institut de recherches cosmiques (IKI) de l’Académie des sciences.
Le décret n°392-147 du 15 mai 1965 lui confie la direction de l’étude des couches supérieures de l’atmosphère, de l’espace cosmique, de la Lune et des planètes du sys¬tème solaire. Un grand bâti¬ment doit être construit près de la station de métro Profsoyouznaya à Moscou. Il abrite aussi une filiale de l’Institut de mathématiques appliquées (IPM) de Keldych et des unités des Forces spatiales du ministère de la Défense.
La direction de l’IKI est confiée à l’académicien Gueorgui Ivanovitch Petrov (1912-1987). Diplômé de la chaire d’aéromécanique de l’Université de Moscou (MGU) en 1935, il entre dans le laboratoire de Tchaplygine au TsAGI. En 1941/42, le laboratoire est évacué à Novossibirsk. En novembre 1944, il passe dans le nouvel institut sur la réaction (NII-1) où il est chef du laboratoire n°4, puis directeur adjoint. Il s’occupe alors d’aérodynamique de grandes vitesses (soufflerie) et de dif¬fuseurs superso¬niques pour stato- réacteurs volant à Mach 3 (missile Bouria). Il reçoit le prix Staline en 1949. Il est mem¬bre-correspondant de l’Académie des sciences en 1953. Il commence alors à s’occuper du problème de la protection ther¬mique aux vitesses hypersoniques (ogives des ICBM et capsules de retour pour cosmo¬nautes). Il est académicien en 1958. En 1961, il reçoit la médaille de Héros du travail socialiste pour le vol de Gagarine. En 1965, il prend la direction de l’IKI. Mais en 1973, il est relevé de ses fonctions et devient simple chef de secteur à l’IKI. En 1978, il reçoit le prix d’Etat. En 1982, il reçoit l’ordre de Lénine pour ses 70 ans. Petrov a quatre adjoints : Guennady Alexandrovitch Skouridine (1927-1991) de l’OPM, Youri Konstantinovitch Khodarev (1922-2008) du NII- 885, le Général-major Gueorgui Stépanovitch Narimanov (1922¬1983) du NII-4 et G.P.Tchernychev (adjoint pour la sécurité).

Загрузить файл: 
Раздел: